Dimanche 26 janvier le plateau Orofero à Paea

DESCRIPTION

EFFORT TECHNICITÉ RISQUE   COTATION
picto_effort-3 TECHNIQUE picto_risque-3 cotation
  • Animateurs: Jean-Philippe 87 74 28 31 et Nathalie
  • RDV : 8 H 30 à la mairie de Paea :  Le parking est situé sur la servitude de  la mairie après les services techniques. Covoiturage.
  • Retour : 15 H00
  • Durée: 6 H avec les pauses.
  • Prévoir de bonnes chaussures, bâton, cape de pluie  et le casse-croûte.
  • Une participation financière de 1000 fcp par personne est demandée et versée à l’association qui gère la vallée.

Cette sortie dépendra des conditions météo. En cas de pluie persistante, elle sera reportée et remplacée.

 Superbe vallée à Paea. Traversée de cultures maraîchères, remontée de rivière avec de nombreux passages de gués. (Un passage à flanc de montagne sur 30 mètres) . Après deux heures nous quitterons la rivière pour une montée raide de 30 minutes jusqu’au plateau et une arrivée au refuge à 450 m d’altitude (orangers) zone dégagée avec refuge de fortune. Nous prendrons notre casse-croûte. Il sera temps de prendre le chemin du retour et profiter de bains dans de superbes vasques.

INSCRIPTIONS (& Rando Découverte)

Continuer la lecture de « Dimanche 26 janvier le plateau Orofero à Paea »

dimanche 19 janvier 2019, la Vaipoo

Bonjour à tous,
 
Ce dimanche 19 janvier, s’est écrite une nouvelle page qui s’ajoute à notre recueil d’expériences partagées. Il s’agissait de suivre la Vaipoo pendant moins de 6 heures. Le groupe de randonneurs pouvait paraître nombreux,
mais il s’est révélé fort sympathique, détendu dans l’effort, réjoui dans l’eau.
Les photographies en sont la preuve, n’est-ce pas?
A la prochaine randonnée.
Merci à tous
Laurent
ps: j’espère que ma barbe naissante ne vous a pas trop perturbés…
 
photos : Laurent, Christelle et Sylvie (dont les photos sont trop compressées, elles apparaissent bien dans la rédaction de l’article et pas à l’aperçu, je publie tel quel mais ce sera sûrement « de travers », désolée M-Pierre)

Jeudi 16 janvier la Te Faaiti à Papenoo

Ce jeudi, nous envisageons de remonter la Te Faaiti jusqu’à son second refuge.

Après deux défaillances dans les rangs et un parcours très humide en 4X4 nous nous retrouvons trois au départ du parking de la Te Faaiti. Le niveau de la Papenoo est acceptable avec de l’eau à mi-cuisse. La piste est bien visible mais tout est humide il a dû bien pleuvoir toute la nuit ! Marie-Pierre en tête, nous progressons lentement sur des cailloux glissants.

Les gués sont franchis avec précaution car le niveau de l’eau augmente. Nous arrivons au quatrième pour nous recueillir un moment à la mémoire de nos amis. Nous reprenons notre rando jusqu’au 6 ou 7e gué qui précède le rocher de 6 mètres. Nous faisons le point au moment où la pluie recommence à tomber comme un signal, nous décidons de rebrousser chemin par précaution après le casse-croûte.

De retour au quatrième gué nous nous mettons à la recherche d’une grosse pierre plate. C’est Marie-Pierre (sic) qui la trouve dans le bassin. Évidemment c’est lourd et encombrant nous partageons nos affaires et Michel se charge de transporter l’objet dans son sac vide. Le retour ne sera pas une partie de plaisir car avec dix-neuf kilos sur le dos l’équilibre est aléatoire mais avec prudence et l’aide de Linda et Marie-Pierre nous arrivons jusqu’à la voiture.

Voilà une bonne chose de faite. Vous me direz mais pourquoi transporter un tel fardeau ? Hé bien pour ceux qui n’ont pas deviné je vous donnerai toutes les précisions dans quelque temps.

Mauruuru à Linda et Marie-Pierre !

 

Dimanche 12 janvier 2020, à la conquête du Marau

Un trio remarquable ce matin pour conquérir le Marau
Le plaisir de la randonnée est venu des panorama dont on ne se lasse pas,  sur le Diadème, le plateau des orangers; le  soleil voilé l’a conforté, et la variante en fin de parcours a permis un bain de fougères, encore inconnu aux deux tiers de la troupe qui ont aussi découvert le léger stress de trois tirs de ball trap.
A bientôt pour de nouvelles expéditions …
Laurent

Jeudi 9 janvier la boucle du Miri à Punaauia

Nous étions 13 ce jeudi pour une sortie sympathique sur les hauteurs du Miri à Punaauia. Départ comme à l’accoutumée au pied du château d’eau puis parcours classique en côte pour rejoindre la piste du mont Marau après une heure.

Nous passons les deux ball-traps, gravissons le dernier kilomètre pour arriver à cet embranchement appelé « ancienne piste VTT » mais qui n’en n’est plus une. C’est très pentu et accidenté il faut se tenir aux hanue pour éviter la glissade.

Le sentier serpente au milieu des pins et des goyaviers sauvages. Avec Laurent en tête nous nous faufilons au milieu des fougères hautes pour atteindre la crête qui nous ramènera doucement en direction du petit captage du Miri après une dernière descente épique puis aux voitures.

Malgré la pluie fine qui nous accompagnera durant la dernière heure, nous terminerons notre boucle du Miri avec le sourire et bonne humeur.

Un grand merci à Laurent pour l’animation et à Jean-Yves pour le photos. Bienvenue aux nouveaux arrivants.

 

Jeudi 2 janvier La boucle Harrison Smith à Papeari

DESCRIPTION

EFFORT TECHNICITÉ RISQUE COTATION
EFFORTpicto_effort-3

 

 

picto_technicité-2 RISQUE cotation
  • Animateurs:  Manu 87 72 78 48
  • RDV : 8 H30 sur le parking du jardin botanique PK 51,5 à Papeari
  • Retour : 14 H
  • Durée: 5 H avec les pauses

Cette sortie dépendra des conditions météo. En cas de pluie persistante, elle sera reportée et remplacée.

Première sortie de l’année, idéal pour retrouver la forme !

 Le départ au milieu des pinus rappelle Vai Pai. L’ascension est progressive jusqu’à un  carrefour où quatre pistes se rejoignent. Il est surprenant de voir autant de pistes qui s’entrecroisent dans ce massif inhabité. Nous continuons notre ascension jusqu’à la côte 400 et un beau point de vue.
Le retour se fait par une variante qui nous amène sur le site où se trouve la tombe d’Harrison Smith créateur du jardin botanique de Papeari. La vue sur la mer est superbe et reposante. Nous casserons la croute discrètement en retrait du site et après le café entamerons la descente jusqu’à la route. La piste devient sentier à flanc de montagne et nous comprenons que la suite sera un peu plus sportive en effet c’est raide avec quelques marches mais nous arrivons en bas sans encombres.

INSCRIPTIONS (& Rando Découverte)

Continuer la lecture de « Jeudi 2 janvier La boucle Harrison Smith à Papeari »

MEILLEURS VOEUX

Je vous souhaite à tous ainsi qu’à vos familles de belles fêtes de fin d’année et une très bonne année 2020 !

Michel,