DIM 24 octobre : La Te Faaiti à Papenoo

La sortie est annulée : il fait super moche partout

DESCRIPTION

EFFORT TECHNICITÉ RISQUE   COTATION
picto_effort-3 TECHNIQUE picto_risque-3 cotation

Cette sortie dépendra des conditions météo. En cas de pluie persistante, elle sera reportée ou remplacée.

  • Animateurs : Nathalie et Jean-Philippe (87 73 95 50)
  • RDV : 8h30 à l’entrée de la vallée de la Papenoo, PK 18, juste après le poste de contrôle.
  • Durée : 6 heures avec les pauses
  • Retour vers 15h30 aux voitures.
  • N’OUBLIEZ PAS VOTRE KIT DE SÉCURITÉ + lampe frontale + poncho ou K-Way et crampons pour ceux qui en ont. Eau en quantité, fruits secs, barres céréales et déjeuner pour midi.

Regroupement à l’entrée de la vallée de la Papenoo, juste après le poste de contrôle pour organiser le covoiturage jusqu’au parking du parc Te Faaiti.
Le départ est donné sur le parking du parc. Nous traversons la Papenoo et prenons la direction du chemin qui remonte la Te Faaiti sur 5km environ jusqu’au refuge du sommet, surplombant la cascade. Le parcours, bordé de mape et burau, est bien tracé et l’entretien du terrain a été maintenu a priori, malgré le confinement. La première partie remonte la rivière pendant 1h45 à 2h00 en fonction des pauses que nous observerons face aux magnifiques vasques qui s’offrent à nous. Après le huitième et dernier gué de la vallée, nous commencerons l’ascension progressive vers le plateau Tupa, à 485m d’altitude. Notre rando devient un peu plus sportive par endroit à cause du dénivelé. Nous devrions arriver au refuge aux alentours de midi pour prendre notre casse-croûte ainsi qu’un café (ou un thé) si quelques-uns y pensent… Après une visite à l’impressionnante cascade sur la gauche et au torrent sur la droite, c’est le moment de redescendre par le même chemin qu’à l’aller. La descente nous prendra 2h30 et sera agrémentée de quelques bains.

INSCRIPTIONS (& Rando Découverte)

Continuer la lecture de « DIM 24 octobre : La Te Faaiti à Papenoo »

DIM 17 Oct : Miri-Marau Ballad Medley

Bien sûr, ce fut une reprise (en chœur) avec quelques nouveaux amateurs sur la playlist… Bienvenue à eux ! Et malgré quelques défections de dernière heure (bobo au bidou, perte du tempo, et j’en passe, et pas des meilleures…), nous sommes une petite dizaine à attaquer de (presque) bon matin, les contreforts de Miri en direction des sommets chromatiques. Tout là-haut, la «boule», la «ronde», comprenez le radar, nous nargue, et les deux antennes pointent orgueilleusement leur flèche respective vers le soleil. Il fait beau, pas un nuage à l’horizon…
Les habitués restent néanmoins sceptiques. Tout l’intérêt de cette grimpette de plus de 1000 m de D+, comme disent les mélomanes du trail, réside dans les fantastiques panoramas qui vont s’offrir à nous, à 1420 m d’altitude, après 2h30… mais plus sûrement 3 h de montée diatonique, sous une chape de plomb. Nous le savons, si le cardio sera sollicité au cours de la montée, sur un rythme bien plus ternaire que binaire, les genoux seront mis à rude épreuve dans la descente, au retour, et là, ce sont les castagnettes qui donneront le tempo… Mais pour le moment, nous nous concentrons sur deux ou trois accords simples, en tentant de gérer le souffle, pour respecter le rythme modal qui s’impose.

Après quelques détours «touristiques», nous arrivons au sommet de Miri, pour embrayer sur la piste du mont Marau. Au fur et à mesure de notre progression, nous observons quelques breaks (à contretemps, pour varier la mesure…) qui nous permettent de récupérer un peu, mais surtout de nous hydrater. Les nuages sont de sortie, comme d’habitude, et nous apportent leur variation harmonique, tant dans la tonalité que sur la mélodie.

 

L’heure avance, nous aussi, et les antennes se rapprochent… Premier point de vue sur le plateau des Orangers : que dalle ! Les nuages ont repris leurs bonnes vieilles habitudes, à plus de 1 000 m d’altitude. Un océan de coton dense feutre notre vision. C’est beau, mais on aurait préféré les voir, nos chers orangers. Pareil un peu plus loin, les cumulus et autres altostratus ponctuent le silence visuel. Circulez, y a rien à voir !
Voilà la boule ! Il est déjà un peu plus de midi. A nous de nous accorder pour profiter au mieux des lieux pour nous restaurer. Heureusement, la vue sur l’océan, avec un Papeete diatonique entre quelques nuages majeurs, nous propose une gamme variée, en contrepoint des sommets ennuagés. Voilà maintenant venu le temps de la descente chromatique. Les genoux vont morfler ! Et en moins de temps qu’il n’en aura fallu à Miles pour créer All Blues en 1959, nous voilà de retour aux véhicules, avec une légère impro pour varier le final.

 

Morale : c’était chouette, malgré la petite fausse note de la part des nuages !
Et merci à Peouvisar et Eric pour le petit apéro spontané en accord avec la ligne mélodique du club.

Photos : Nathalie

Reprise des activités du club

Cher amis randonneurs,

Nous avons le plaisir de vous informer que les randonnées reprendront dans quelques jours, le dimanche 17 octobre 2021.
Nous vous proposons la boucle de Miri jusqu’au sommet du Mont Marau, une belle randonnée d’environ 20 km avec un 1000D+.
Cette randonnée sera ouverte un peu plus largement aux randos découvertes afin de pouvoir répondre aux différentes demandes reçues ces dernières semaines
Soyez attentifs, le descriptif de la sortie avec son formulaire d’inscription sera publié jeudi prochain, 14 octobre, sur le blog. Toutes les personnes souhaitant faire une randonnée découverte devront prendre contact avec l’animateur avant de s’inscrire.
A très bientôt sur les sentiers !

DIM 8 août : Umauma et la Tepihaiateta


Depuis l’entrée de la Papenoo, nous rejoignons en voiture la première centrale hydro-électrique de la vallée pour entamer la sortie du jour sous un soleil radieux qui persistera tout au long de la randonnée. Logique, notre « chat noir » habituel ayant décliné l’invitation… La piste côté montagne nous emmène au sommet du plateau Titiafaatau où les cochons sauvages ont repris leurs habitudes depuis que le fa’a’apu a été déserté. Notre progression se poursuit sur le plateau adjacent de Umauma, au bout duquel nous hésitons quelque peu avant de trouver la sortie.

Continuer la lecture de « DIM 8 août : Umauma et la Tepihaiateta »

DIM 1er AOUT : Le Plateau Tamanu

L’accès au plateau est depuis plus d’un an réglementé par l’association de la Protection de la Vallée de la Punaruu afin de préserver les trop rares oranges de Punaauia. Un «rahui» a été mis en place pour mieux entretenir les plateaux et leurs précieux orangers. Aujourd’hui, les responsables de l’association nous ont demandé, en guise de droit d’accès, d’apporter quelques denrées alimentaires, ce qui nous autorisera de redescendre quelques juteuses oranges.
Peu avant 9h, après avoir garé nos véhicules au bout de la servitude, nous traversons la Punaruu et attaquons d’emblée la raide montée vers le plateau. Le sentier est très bien entretenu. Nous croisons quelques membres de l’association qui redescendent, leur mission de nettoyage terminée, et qui nous saluent avec chaleur. Une heure plus tard, sans le moindre problème, nous atteignons le sommet. Le temps de reprendre notre souffle et c’est parti sur le soi-disant « faux-plat » qui conduit au village des cueilleurs d’oranges. Le soleil brille de tous ses feux et la journée s’annonce sous les meilleurs auspices.

 

Ce tronçon nous prendra 1h30 environ, avec de magnifiques vues sur les sommets des alentours. Peu avant l’arrivée, nous croisons Guillaume, le vice-président, avec lequel nous échangeons quelques commentaires avant de poursuivre. Aujourd’hui, c’est Jonathan qui nous reçoit au village avant de nous expliquer le travail accompli ces derniers mois. De nouveaux plants d’orangers ont été mis en place et un grand nettoyage des plateaux environnants a été entrepris. Les futures saisons s’annoncent prometteuses… Nous lui laissons nos victuailles avant de poursuivre notre route vers la rivière.
Peu après midi, nous arrivons au bord du cours d’eau et nous en profitons pour nous baigner et nous restaurer.

Après le déjeuner, nous explorons les environs avant de redescendre vers 14h vers le village où nous attendent quelques excellentes oranges que nous nous partageons. Sur le chemin, nous trouvons quelques racines de «rea» sauvage qui feront le bonheur des filles qui s’empressent de les déterrer.
La descente se déroule sans souci et nous arrivons aux véhicules peu avant 17h, comblés de l’excellente journée que nous venons de passer ensemble, au cœur des sommets de Punaauia.

Photos : Nathalie, Tehani, Juliette…

DIM 18 JUILLET : Tour de Moorea en VAE

DESCRIPTION

EFFORT TECHNICITÉ RISQUE   COTATION
picto_effort-3

 

picto_technicité-2 RISQUE cotation
  • Animateurs : Nathalie et Jean-Philippe (87 73 95 50)
  • RDV : 7h au quai des ferries pour le départ du Terevau à 7h15
  • Retour sur Papeete : Ferry de 17h20
  • Durée : Toute la journée (environ 75 km au compteur)
  • Casque de vélo (pour ceux qui en ont, mais le loueur en propose aussi), vêtements adaptés au vélo. Eau en quantité, fruits secs, barres de céréales et déjeuner pour midi. Pommade pour l’arrière-train pour ceux qui se sentent fragile de leur postérieur…

Inscrivez-vous avant vendredi midi afin que nous puissions réserver le nombre nécessaire de VTT. Comptez 5 000 cfp par personne pour la location.

Cette sortie dépendra des conditions météo. En cas de pluie persistante, elle sera reportée et remplacée.

Pour dimanche prochain, nous vous proposons dans le cadre du club de faire le tour de Moorea… en vélo (VTT électrique), avec bien entendu la montée au Belvédère (environ 75 km au total). Notre loueur de VTT (avec assistance électrique) a besoin de connaître d’ici vendredi matin le nombre de vélos à mettre à notre disposition. Il nous attendra à la descente du Terevau avec les vélos. Prenez si possible un petit sac à dos (avec boisson, casse-croûte et vêtements de rechange + maillot de bain…) pour plus de confort et équipez-vous en conséquence (chaussures légères, short « cycliste » pour ceux qui en ont, ou short léger et T-shirt).

INSCRIPTIONS (Pas de « Rando Découverte »)

Continuer la lecture de « DIM 18 JUILLET : Tour de Moorea en VAE »

DIM 11 JUILLET : Sur les traces de Harrison à Papeari

Au départ de la piste, face à l’entrée du Musée Gauguin,nous reprenons nos repères. Avec l’assentiment d’un riverain amusé, nous entamons la grimpette vers les hauteurs. Au bout d’une petite heure, nous arrivons au carrefour de plusieurs sentiers et nous avons un peu de mal à retrouver notre itinéraire. Qu’à cela ne tienne, nous voilà partis plus haut… toujours plus haut. Après quelques autres errements et sans avoir retrouvé la piste de la tombe de Harrison Smith, nous poursuivons plus haut pour arriver au joli point de vue sur la presqu’île. Le temps est maussade et le panorama qui s’offre à nous est quelque peu voilé…

Mais il est déjà midi et nous nous arrêtons pour la pause casse-croûte. Après le repas, nous redescendons au milieu des pinus sur une jolie crête bien qu’un tantinet pentue, qui nous mène… à propos, elle nous mène où ? Continuer la lecture de « DIM 11 JUILLET : Sur les traces de Harrison à Papeari »

DIM 4 JUILLET : De l’Aorai… au Pic Vert

C’est vrai qu’on se la ferait bien un jour, de l’Aorai au Pic Vert, une sacrée transversale ! Mais c’est pas demain la veille qu’on la réalisera au club. Et encore moins le jour de l’indépendance… non pas encore locale, juste celle des Ricains. En fait, avec une météo pas folichonne (c’est le moins qu’on puisse dire) en arrivant au parking de la montée du Belvédère, devant la mine renfrognée des participants, une solution de rechange s’imposait. En effet, le «mamu» des crêtes de Pirae, déjà glissant par beau temps, devient une vraie patinoire, de quoi torturer les genoux fragiles de la majeure partie d’entre nous.

 

Continuer la lecture de « DIM 4 JUILLET : De l’Aorai… au Pic Vert »

DIM 27 JUIN : Moorea : De Vaiare à Opunohu par les 3 cols

Faute de grive…, on se débrouille et on prend les merles qui passaient par là, mais royaux ceux-là ! Pas de voitures de location disponibles en ce long week-end, et les taxis sont hyper « busy », d’autant que la moitié de la flottille de Moorea a jeté l’éponge semble-t-il… Nous partons donc, à pied, dès la sortie du ferry, vers le col de Vaiare. Après une montée relativement rapide, le temps de profiter de la vue somptueuse qui s’offre à nous sur l’intérieur de l’île-sœur,les deux baies, et bien sûr Vaiare derrière nous, nous entamons la longue progression le long de la caldeira jusqu’au col des 3 Pinus que nous atteignons vers 10h30. Le temps de redescendre vers le Belvédère puis de continuer de l’autre côté, vers l’ouest (toujours plus à l’ouest…), et nous déjeunons au soleil au petit point de vue magistral sur Opunohu et Pao Pao. Continuer la lecture de « DIM 27 JUIN : Moorea : De Vaiare à Opunohu par les 3 cols »

DIM 20 JUIN : Miri et sa belle boucle !

Depuis le parking du Lotus, nous covoiturerons jusqu’à la hauteur du réservoir d’eau, en haut de Miri. Et c’est parti, avec la visite désormais incontournable de la plate-forme supérieure qui offre un magnifique point de vue sur le lagon de Punaauia et sur Moorea, si les nuages ne s’en mêlent pas… Mais pas de pluie à l’horizon, contrairement à l’île-sœur qui s’est camouflée derrière le front orageux. Au sein du groupe, la bonne humeur est de mise et les paris vont bon train sur la météo du jour… Pleuvra ? Pleuvra pas ?… That is the question !

Nous entamons la boucle de Miri à un train élevé, ce nous emmène à la piste du Mont Marau en 40 ch’tites minutes. De là, à la côte 600, nous franchissons le portail qui permet l’accès à la piste avant de commencer la remontée sur 3-4 km environ, vers les antennes. A la cote 800, nous observons une petite halte au point de vue excentré vers la ville et la côte est. Il ne pleut toujours pas sur nos crêtes, mais visiblement, partout ailleurs, ça drache ! Admettons néanmoins que la petite bruine, fine et légère comme de gentilles bulles d’eau de Vichy, permet de ne pas souffrir de la chaleur qui en principe règne sur ce parcours. Nous reprenons notre progression sur les hauteurs de Te Tavake et de Taapuna. A la côte 900, nous nous arrêtons pour la pause de midi. Continuer la lecture de « DIM 20 JUIN : Miri et sa belle boucle ! »