DIM 23 août 2020 : Miri-Mont Marau-Miri…fique

Nous covoiturons du parking du Lotus jusqu’en haut du lotissement de Miri où il s’agit désormais de faire gaffe, les PV pleuvent dès lors qu’on se gare là où il ne faut pas… Respectant la quiétude du dimanche matin, nous nous faisons discrets pour dépasser les dernières habitations avant de nous retrouver sur le début de la piste.

Après avoir fait un petit détour sur la plate-forme derrière le « hamac » pour contempler la vue sur Moorea, nous prenons le sentier bordé de pins caraïbes pour gravir lentement mais surement le dénivelé jusqu’à la piste du Mont Marau. Puis, nous remontons la route jusqu’au point de vue, sur la droite, vers la côte est et le phare de la pointe Vénus, où nous observons une halte contemplative…

Quelques hectomètres plus loin, pause déjeuner avant d’entamer la descente sur les hauteurs de Punavai et de Te Tavake. Sur le fil du rasoir des magnifiques crêtes, nous descendons, parfois de façon anarchique, durant près de deux heures pour rejoindre le captage de Miri, en sous-bois, et atteindre nos véhicules.

5 heures de crapahute avec quelques glissades plus ou moins maîtrisées et nous nous retrouvons à la marina Taina pour terminer la journée autour d’un verre, ayant respecté tout au long de la journée les consignes de base de distanciation…

Nathalie & JP

 

Jeudi 20 août 2020, Mont Marau

Nous n’étions que 2 aujourd’hui pour cette randonnée classique. Manque d’attrait? Rentrée scolaire? Temps défavorable (qui a même bouté en touche notre animateur)?

Quoiqu’il en soit, Philippe et moi ne nous décourageons pas et partons d’un bon pas à l’assaut de cette piste, certes en goudron, certes faîte et refaîte mais qui a l’avantage de proposer de beaux points de vue et une remise en route facile et sans danger même s’il pleut.

Le temps n’est pas mauvais mauvais, on y croit, mais au bout d’1h le crachin s’invite, peu importe on continue, mais quand 1/2h plus tard il force un peu, on décide de faire demi tour, pas envie de faire la descente sous une pluie trop forte (qui n’est peut-être d’ailleurs jamais arrivée).

Moralité, une balade de 3 petites heures de remise en forme agréable et très sympathique à discuter, on en a même oublié de prendre la photo de groupe ; )

 

 

 

DIM 9 AOUT : La Te Faaiti

Nous étions une dizaine de randonneurs en ce dimanche matin ensoleillé pour monter au refuge de la Te Faaiti, sortie certes classique, mais toujours émouvante, à plus d’un titre. Après avoir franchi la Papenoo, nous attaquons aux alentours de 9h la traversée des 8 gués successifs avant d’arriver au début de la montée vers le plateau Tupa, terme de cette ascension. Au gré des vasques, nous en profitons pour nous rafraîchir. Après le déjeuner, sieste impromptue et douches adéquates dans les multiples résurgences qu’offre le torrent à cette altitude. Malgré la température glaciale de l’eau, tout le monde ou presque s’y essaye avant d’entamer la descente.

Nous arrivons aux véhicules vers 16h30, dans les temps impartis, pour repartir vers la civilisation, après avoir fait le plein d’images de la nature exubérante du cœur de l’île.

A «plouche», comme dirait notre ami Jeff,

Nathalie & JP

DIM 2 août : La Tipaerui et sa cascade

Bon, je reprends le même texte, celui de la présentation, parce que je n’ai que peu de temps, en soulignant toutefois qu’on s’est bien marré et que c’était chouette de découvrir une nouvelle cascade, impressionnante, si proche de la ville. Merci, à la prochaine… Au retour, nous nous sommes arrêtés au fare de l’association Tipaerui Valley, pour récupérer quelques fruits. Mais tous ont dit qu’ils reviendraient en semaine « faire le troc », à savoir apporter de la lessive, du café, du « Milo magique » (pour les enfants) et d’autres denrées alimentaires pour échanger contre fruits et légumes… et aussi miel et autres trésors de la nature. Qu’on fasse passer le message… A Tipaerui, on fait du troc !

Continuer la lecture de « DIM 2 août : La Tipaerui et sa cascade »

SAM 25 juillet : le Plateau des Orangers à Punaauia

L’accès au plateau est réglementé par l’association de la Protection de la Vallée de la Punaruu afin de préserver les oranges de Punaauia, aujourd’hui rares et précieuses. Nous avons obtenu l’autorisation de nous y rendre aujourd’hui samedi grâce à la gentillesse des responsables que nous avons rencontrés au village. Leur accueil spontané et leur engouement pour le plateau et ses oranges est un exemple à suivre pour l’avenir d’une Polynésie saine et sereine… Point d’orgue de cette sortie, ce sera la dernière pour notre chère animatrice Christine qui s’en retourne en France, vers d’autres « plateaux » un peu moins dégagés, mais tout aussi excitants…
Cette sortie vers le plateau Tamanu, au fond de la vallée de la Punaruu se mérite. L’ascension vers les hauteurs demande une bonne condition physique et une aptitude à utiliser les cordes pour la montée. Mais le groupe de 14 Avaeterriens que nous étions n’en a fait qu’une bouchée. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, nous voilà au sommet.
 Continuer la lecture de « SAM 25 juillet : le Plateau des Orangers à Punaauia »

DIM 19 JUIL : La boucle d’Atima

En ce premier dimanche  de « remasquage », nous voilà à Mahina pour effectuer la jolie boucle d’Atima, une petite randonnée tranquille vers les hauteurs de Mahinarama. 

Nous sommes une quinzaine, malgré les vacances, à entamer, avec 30 mn de retard (panne de voiture des animateurs… ça peut arriver, n’est-ce pas Michel ?) la montée vers les antennes sur l’ancienne route de Mahinarama, qui passe en bordure du lotissement des Alizés. Christine, notre merveilleuse animatrice des trois dernières années, est de la partie, pour ce qui devrait être sa dernière rando officielle avec le club, qu’elle entame avec une certaine émotion, avant son retour en France.

Continuer la lecture de « DIM 19 JUIL : La boucle d’Atima »

Jeudi 9 juillet la boucle du Miri et ses superbes vues

Nous étions six au rendez-vous du parking du Lotus pour revisiter les hauteurs du Miri jusqu’à la piste du Marau. Après un covoiturage, le départ est donné sur le dernier petit parking du lotissement Miri.

La piste en côte, bordée de pins caraïbes, offre de belles vues sur Moorea et le chenal. Nous sommes rejoints par deux membres du club, Pascale et Vedra  en visite au sommet du mont Marau qui nous ont accompagnés un petit moment. La météo est parfaite et l’ambiance conviviale. Nous arrivons bientôt à la jonction avec la piste du Marau. L’ascension continue jusqu’à la côte 900 et son petit parking.

Nous quittons la piste au bénéfice d’un sentier sur la droite qui va descendre brutalement de quelques centaines de mètres jusqu’à une zone recouverte d’anuhe. La progression demande des bras pour repousser les fougères. Un balisage nous aide jusqu’à la partie boisée. Nous prenons notre déjeuner à l’ombre et un peu de repos. Nous entamons ensuite la dernière partie sur la crête et la descente pentue qui nous conduira au captage et ensuite au parking.

Cette sortie de cinq heures pauses comprises nous a offert une belle parenthèse à proximité de la ville.

Photos: Florence, Jean-Yves

Bienvenue à Ghislain

Michel,

 

DIM 12 JUILLET : Fautaua 1… et 2

Pour ce dimanche 12 juillet, nous étions 11 randonneurs et tous à l’heure!!! Et Ouiii pour passer le portail en même temps, haha. Animé par Jean-Philippe et Nathalie. Donc nous voilà partis sur le chemin de la Fautaua, par le bas, précisons ! Tous, comme d’habitude, prêts pour l’aventure….Après avoir passé la passerelle qui mène sur les hauteurs de Fachoda et au sommet de la grande cascade de la Fautaua, nous continuons notre progression vers le fond de la vallée pour atteindre le bas de la chute d’eau.

Continuer la lecture de « DIM 12 JUILLET : Fautaua 1… et 2 »

Ce n’est qu’un au revoir !

Bonjour Michel et les amis marcheurs d’Avae Tere Tere,

notre séjour en Polynésie touche à sa fin et nous aurions aimé faire une dernière rando avec vous mais la folie des derniers préparatifs ne nous en a pas donné l’occasion malheureusement.

Nous avons apprécié de partager avec vous de beaux moments d’amitié sportifs et peut-être aurons-nous l’occasion de nous rencontrer à nouveau sous d’autres cieux, qui sait?…

Nous vous faisons à tous de gros bisous et vous souhaitons de belles randos à venir.

Merci pour votre accueil et votre gentillesse.

Nous avons donné vos coordonnées à de nouveaux arrivants pour passer le relais.

Gros bisous.

Luc, Marie et Octave