VEN 25 DEC : Meilleurs vœux !

A l’orée d’une nouvelle année que nous souhaitons tous plus sereine, le bureau de Avaeteretere, sa présidente et les animateurs vous souhaitent d’excellentes fêtes de Noël et vous adressent leur meilleurs vœux pour 2021. Rendez-vous très bientôt pour de nouvelles randonnées sur les sentiers du Fenua.

Nathalie Martin

DIM 20 DEC : Cascade de la Fautaua – Papeete

Dès 8h30, la petite troupe d’une quinzaine de personnes entame le sentier de la vallée de la Fautaua, au nord de Papeete. Après 4,5 km de marche aisée au bord de la rivière, à l’abri d’une flore luxuriante, nous arrivons au petit pont qui permet de grimper au sommet de la plus grande cascade de Tahiti. La PDE et la mairie de Papeete ont récemment mis en place des panneaux explicatifs sur les innombrables variétés, souvent endémiques, qu’on peut croiser dans cette vallée. Ainsi, après le sentier « pédagogique », place à la montée un peu plus athlétique…Vers 11h, nous débouchons au « manguier », le spot qui permet de découvrir, face à nous, dans son merveilleux écrin volcanique, la cascade et ses 170 m de chute vertigineuse. Pause photo, puis dernière grimpette jusqu’au sommet où subsistent les vestiges du fort de la Fachoda, témoin privilégié de quelques épisodes mémorables de la guerre franco-tahitienne. Paix et sérénité sont aujourd’hui de mise, et après avoir contourné les remparts, nous entamons la descente abrupte vers les vasques supérieures de la cascade.

Le temps d’un bain, d’une glissade dans les toboggans naturels, et nous voilà repartis pour descendre rapidement et retrouver le sentier d’en bas qui doit nous mener au pied de la grande cascade. Hélas, après un petit quart d’heure, l’eau de la rivière vire au marron et son niveau s’élève imperceptiblement. Preuve qu’il pleut fort « tout là-haut ».

Après quelques hésitations, nous décidons de déjeuner, et comme l’eau de la rivière de change pas de teinte, nous faisons demi-tour. La descente jusqu’aux véhicules est joyeuse avec quelques escapades de part et d’autres de la rivière. La journée se termine pour quelques-uns d’entre nous au Yacht club d’Arue.

A plouche… et Noyeux Joël !!!

Photos : Nathalie

DIM 13 déc : Au sommet du Marau…

Après deux semaines de disette, ce matin la météo s’est montrée sous ses plus beaux atours pour les neuf randonneurs du jour. Et hop, direction les hauts de Miri pour s’y garer ! Et re-hop, en marche pour rejoindre la piste du mont Marau. Quelques 40 mn plus tard, nous voilà à pied d’œuvre. C’est encore loin ? 7, peut-être 8 km environ, on verra… Et de grimper. Tout d’un coup, les nuages reprennent le dessus, menaçants. Pas grave, il fait chaud, donc tout le monde apprécie un peu de fraîcheur. Puis, quelques gouttes arrivent… d’abord légères, éparses, puis, de plus en plus grosses, denses,… mouillées quoi ! Le temps de sortir les capes, cirés, et les protections pour les sacs, puis de s’équiper… et re-hop-hop, la pluie s’arrête. Au détour d’un virage, la vue sur le plateau des Orangers se dévoile lentement, timidement, mais les nuages reprennent le contrôle. Fermé ! Vous avez eu un léger aperçu, maintenant patientez !

Il est bientôt midi… Qu’à cela ne tienne, tout le monde préfère arriver au sommet pour y déjeuner. Pas question de s’arrêter avant… Continuer la lecture de « DIM 13 déc : Au sommet du Marau… »

DIM 22 NOV : Te Pari, jusqu’où ?.. On a vu !

A 8h30, nous nous sommes tous rassemblée à côté de la «vague» de Teahupoo pour entamer la découverte du début du Te Pari. Après avoir traversé le pont, nous avons rejoint le bateau où Marc nous attendait, tous les 16, pour nous conduire au dernier ponton avant l’aventure… La vigilance jaune de la veille ayant été levée au dernier moment, la sortie a été maintenue, mais nous nous attendions à une météo maussade. Les fortes pluies de la nuit ont pas mal ravagé le petit sentier étroit qui longe la côte sauvage, mais rapidement nous voilà à pied d’œuvre, sous un timide soleil. Nous avons d’emblée pu constater que la houle de sud était énorme, pour le plus grand plaisir des yeux, mais délicate pour la dernière partie de la virée du jour.

Continuer la lecture de « DIM 22 NOV : Te Pari, jusqu’où ?.. On a vu ! »

DIM 8 NOV : Les 3 cols du Rotui à Moorea

Comme prévu, nous sommes partis à 7h20 sur le Terevau, 14 irréductibles randonneurs, dont Nils pour qui c’était la première avec Avae Tere Tere pour affronter les cols du Rotui. Récupération des voitures, et départ pour Paopao. La sortie du jour débute au fond de la baie de Cook, en montant sur les contreforts du Rotui à hauteur de l’église St Joseph, pour découvrir les splendides panoramas sur la baie et l’océan. La végétation est assez dense, mais le chemin est bien tracé.

La première des trois grimpettes de la journée est abrupte. Arrivés au premier col, nous longeons à 350 m d’altitude environ les parois du Rotui pour arriver au-dessus de Urufara. De là, nous redescendons au niveau de l’usine de jus de fruits, avant de remonter au second point de vue à la pointe nord, entre les deux baies, au-dessus de Nuura et Pihaena, où nous arrivons vers 11h30. C’est ici que nous déjeunons.

Après la pause salutaire, une nouvelle descente nous amène dans le creux de la petite vallée, puis, après de nouveaux efforts pour remonter au troisième et dernier point de vue, nous arrivons sur les hauteurs, au-dessus de Vaipahu. La vue est magistrale sur la baie de Opunohu.

De là, nous entamons notre descente pour déboucher en bordure de la route de ceinture, un petit kilomètre avant la plage publique de Taahiamanu. Après le bain, nous récupérons nos véhicules pour rejoindre le ferry de 17h20 et rentrer à Tahiti…

Photos : Chrystelle, Nathalie et  Claude

DIM 25 oct : La Titaaviri (sous la pluie)…

Malgré un soleil prometteur sur le trajet qui nous a menés de la ville vers Papeari, force est de constater qu’il pleut souvent sur la côte sud… Après le regroupement devant le stade municipal, nous partons à 6 + 1 chien, sous une fine pluie tenace, sur le large sentier à l’assaut des profondeurs de la vallée. Une heure plus tard, conformes aux prévisions, nous arrivons à hauteur du Bain du Roi, alors que la pluie a redoublé d’intensité… D’un commun accord, nous décidons de continuer, malgré la situation. Mais un peu plus tard, alors que la météo empire, nous décidons de faire demi-tour, après 6 km de marche.

Après une petite halte au Bain du Roi, nous arrivons aux véhicules vers midi, trempés mais heureux de ces 3 heures de marche « humide » pour une dizaine de petits kilomètres au colmpteur… C’est ainsi que tous les 6 + 1 chien, nous nous sommes retrouvé à 12h45 au snack Tarahuu à Papara, pour un sympathique déjeuner improvisé où les conversations sont allées bon train. Une fois n’est pas coutume, la randonnée a été écourtée, mais c’est le cœur léger que nous avons regagné la civilisation, sous un timide soleil qui a refait, comme par enchantement, son apparition.

A bientôt, Jean-Philippe

DIM 18 OCT : Des charbonniers aux vaches, en passant par les kauri

Tout le monde est là, au parking de Toahotu, face au hangar des piroguiers pour entamer cette randonnée à l’assaut du belvédère de Taravao par les collines de Mitirapa. Après le co-voiturage pour accéder au sommet de la résidence de Mitirapa, nous partons à travers les flaques rouges de la piste : il a plu cette nuit, et pas qu’un peu… Espérons que nous serons épargnés aujourd’hui.
 Le début de la montée est aisé, à travers des sentiers bien tracés. Nous nous arrêtons rapidement aux «charbonniers», où l’atelier à ciel ouvert de fabrication de charbon de bois local nous attend… Après quelques explications de Nathalie, nous reprenons le le sentier qui nous emmène vers les plantations de teck, puis le long de celles sous serre de Gilbert, que nous prenons grand soin de contourner. Le respect de la propriété privée est une des valeurs que nous nous efforçons de perpétuer au cours des randonnées d’Avaeteretere.

 

Continuer la lecture de « DIM 18 OCT : Des charbonniers aux vaches, en passant par les kauri »

DIM 11 OCT : Retour aux sources…

Le temps maussade dans la vallée de la Papenoo s’est chargé de refroidir les ardeurs. Pourtant, le soleil a régné en maître un peu partout sur Tahiti en ce dimanche d’octobre… Mais les flaques énormes sur la piste indiquaient qu’il avait plu une bonne partie de la nuit et les ondées du matin, fortes et décourageantes, ont eu raison de notre engouement réel. Connaissant depuis belle lurette les facéties de la côte est, et après délibération entre les 16 participants de la journée, nous avons choisi d’annuler Umauma. C’était le moment de tenter de trouver une solution pour reconquérir les merveilleuses pentes de la cité Jay, une si belle randonnée, «interdite» depuis plusieurs années, à la suite d’un improbable imbroglio entre la mairie et Henri Jay, le patriarche des lieux.

Peu avant la montée du Taharaa, au dernier rond-point, celui de la vallée de Tefaaroa, il existe un sentier au milieu de la servitude qui peut permettre, à priori, de monter au domaine, sans passer par la voie classique, celle de la propriété d’Henri. Nous voilà déjà à pied d’œuvre. Hélas, et malgré les encouragements de quelques riverains de la vallée, nous nous sommes vus refuser l’accès au sentier de contournement par un résident, fier de son statut de propriétaire : «C’est privé ici !». Bref, nous n’insistons pas… Continuer la lecture de « DIM 11 OCT : Retour aux sources… »

DIM 4 octobre : La grande boucle Harrison Smith – Vaiumete

Cette randonnée du 4 octobre a été en tout point conforme aux éléments annoncés sur le blog : une journée ensoleillée, si bien que les ponchos et les sursacs sont restés bien au sec, de jolis points de vue sur les bleus du lagon et la presqu’ile, notamment depuis la tombe d’Harrison Smith, un pique-nique convivial où le moment du thé ou du café a été l’occasion de l’échange de douceurs, et enfin une possibilité de rafraichissement dont beaucoup ont profité, en fin de randonnée, dans la vasque de Vaiumete.

Mais une randonnée est aussi l’occasion de surprises, de bonnes surprises….

Continuer la lecture de « DIM 4 octobre : La grande boucle Harrison Smith – Vaiumete »

DIM 20 SEPT : La boucle des ananas revisitée

Une dizaine de randonneurs de Avaeteretere, fidèles au respect de la distanciation, ont débarqué à Moorea en ce dimanche matin pour attaquer le programme concocté par Nathalie la veille (en reconnaissance sur place pour évaluer l’intérêt, les possibilités et les difficultés d’une nouvelle boucle à inscrire au programme du club…). Après avoir récupéré nos voitures de location (merci Avis), c’est le départ pour Opunohu. Cette nouvelle formule, qui consiste à louer des voitures au lieu de faire appel aux taxis au demeurant très sympathiques de l’île, nous autorise une plus grande latitude de manœuvre, et surtout, nous permet de laisser affaires de rechange et glacières d’après rando dans le coffre, durant la randonnée. Sur la route, nous nous sommes même autorisés quelques arrêts afin de permettre à Alexandre, le petit nouveau du jour, dont c’est la «première» sur l’île-sœur, d’avoir un aperçu rapide des charmes de Moorea.

Continuer la lecture de « DIM 20 SEPT : La boucle des ananas revisitée »