Dim 29/10/17 1er Refuge de l’Aorai

Départ prévu à 7h30, histoire de moins souffrir des rayons du soleil sur la portion hors sous-bois de cette ascension classique vers Fare Mato, premier refuge de l’ascension de l’Aorai. Nous sommes 16 vadrouilleurs, ponctuels au rendez-vous, pour démarrer cette rando exigeante sur le plan physique.

Nous sommes 16 au départ, peu avant 8h00 du matin sous un merveilleux soleil !

Pour ne pas changer, en guise de soleil durant les deux premières heures, nous sommes gâtés par un voile d’altitude qui nous assure une fraîcheur relative lors de la progression. Pour un D+ 800 (paraît que c’est comme cela que les « pros » s’expriment pour indiquer un dénivelé positif de 800 m…), il s’agit d’une météo appréciable ! Tous ceux qui ont déjà effectué cette montée sous un soleil de plomb s’en souviennent. A l’arrivée, c’est avec la langue en carton et les organismes sérieusement éprouvés, malgré 3 à 4 l d’eau engloutie, qu’ils arrivent au refuge. Autant qu’il fasse couvert !

Quelques raidillons abrupts au programme de cette ascension

Au bout de 90 mn de grimpette, les nuages sont au rendez-vous…         « L’ombre est divine et mon esprit se bruine… J’ai envie de rattraper le temps… » (Merci Ange, un groupe de musique franc-comtois que personne ne connaît plus… c’est dommage). Et c’est au tour de la pluie de faire son apparition. C’est sous une gentille rincette que nous débouchons, peu après 11h sur le petit plateau qui abrite le Fare Mata. Après avoir ouvert la porte du refuge, dérangeant quelques rats en goguette qui s’en donnaient à cœur-joie, nous optons pour prendre notre déjeuner un peu plus loin, au grand air. Heureusement la pluie a cessé, mais ce n’est pas pour autant que les nuages s’éloignent… Bon, aujourd’hui, nous n’aurons pas de panoramas spectaculaires sur 360° ! Dommage pour les « nouveaux » qui auraient bien rajouté cette « option » à la virée du jour. La prochaine fois peut-être…

Après cette pause salutaire, nous reprenons notre chemin à rebours… Il faudra faire attention, la sol est devenu très glissant et, avec les quelques raidillons qui jalonnent le sentier, ça va être « olé olé ». Certains s’en réjouissent par avance… Pourtant, vers 14h30 et sans trop de gamelles mémorables, nous arrivons , sereins et sans bobos, aux véhicules.

L’Aorai, premier refuge, c’est fait… La prochaine fois, ce sera le sommet !

Distance parcourue : 11,8 km  •  D+ : 800 m

VOIR TOUTES LES PHOTOS

6 réponses sur “Dim 29/10/17 1er Refuge de l’Aorai”

    1. Chère Brigitte, je suis bien heureux de constater, tant d’années après, qu’il reste des amateurs éclairés qui connaissent Ange. Si on continue sur le blog, on risque de faire de nouveaux adeptes du groupe. Alors, on se fait bientôt une soirée pour écouter Ange ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.