Dim 13/11 : La traversée Vaiare – Temae à Moorea

Dès 7h00, nous nous retrouvons, une bonne vingtaine, à l’embarcadère des ferries à Papeete, devant le guichet du Terevau. Le temps de se remettre d’une nuit trop courte pour certains, et nous voilà déjà à Moorea, dans la baie de Vaiare. Le sentier que nous empruntons est déjà très animé, malgré l’heure matinale. Après quelques palabres de circonstances avec les riverains qui, et c’est bien légitime, vérifient désormais l’identité des visiteurs pour éviter les dégradations constatées dans leurs plantations, nous attaquons l’étroit sentier, raide mais bien aménagé, qui doit nous amener au premier col.


La montée est assez pénible, mais l’effort redouté par chacun d’entre nous est avalé en une bonne heure de marche. Le panorama qui s’offre à nous est sublime, englobant une vision à 180° de Afareiatu jusqu’à Temae. Tout en bas, le ballet des ferries qui accostent ou repartent vers Tahiti est captivant. La chaleur étouffante du début de matinée fait bientôt place à un grain qui tournoyait autour de la baie depuis quelques temps déjà… Ca y est, les premières gouttes se font sentir, c’est pour nous maintenant. Un soulagement, malgré les trombes d’eau qui s’abattent désormais. Le sentier devient glissant et les semelles de nos chaussures sont très vite saturées de boue.

20161113-moorea

Cliquez pour l’Album-Photos

Nous continuons désormais dans les sous-bois touffus où le sentier, bien tracé mais ruisselant d’eau, suit les courbes de niveau. Bientôt, nous arrivons à la montée qui doit nous mener jusqu’au col de Temae. Aussi raide que la précédente ascension, elle va demander un nouvel effort conséquent pour arriver au but. Heureusement, la pluie s’est arrêtée. Cette seconde difficulté de la journée éprouvera les organismes de quelques-uns d’entre nous, mais l’arrivée au col et au sommet du piton rocheux récompensera les ardeurs de tous les participants. Un dernier effort pour atteindre le “nid d’aigle” de Temae où la vue est fabuleuse ! Le déjeuner est avalé entre les séances photo improvisées. Chacun veut absolument rapporter un souvenir impérissable de l’endroit.

Nous entamons bientôt la  descente vers la plage de Temae, galvanisés par la perspective d’un bain plus que mérité dans le lagon. Baignade suivie “logiquement” par un passage au bar du Sofitel Ia Ora, avant de prendre une navette qui nous conduit rapidement au quai des ferries pour un retour vers Papeete aux alentours de 16h45…

Jean-Philippe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.