Reco Ven 21/10 Lavatubes à Hitiaa

Ce vendredi nous allons enfin découvrir ou redécouvrir un must de la randonnée sur Tahiti. Les lavatubes de Hitiaa ne laissent pas insensible les randonneurs que nous sommes. Nous allons faire un voyage dans le passé à l’époque de la création de ces îles volcaniques, dans ces boyaux où coulait la lave en fusion se cherchant un passage a travers le magma refroidi.

Première étape l’ascension en 4X4 vers les barrages hydroélectriques pendant 45 mn sur une piste de terre. Les véhicules sont soumis à rude épreuve car de nombreux ralentisseurs jalonnent la route.

Une fois sur le parking situé à 630 m d’altitude, le départ est donné. En route vers le premier lavatube à la côte 780. La traversée s’effectue sur de gros rochets, un passage à flanc avec main courante donne le ton. Sortie à l’air libre et progression en direction du second lavatube. Pour y accéder un passage obligatoire et redouté par les néophytes : quelques mètres d’escalade verticale avec une grosse corde à nœuds. Tous les randonneurs sont assurés par le premier de cordée.

Une fois l’obstacle franchi les sourires réapparaissent et tout le monde se détend. La suite nous amène au pied du troisième lavatube qui est le but de la rando :

après quelques minutes nous sommes absorbés par la nuit, nous entendons le bruit de l’eau qui descend de cascades intérieures, l’eau s’écoule sous nos pieds éclairés par les lampes frontales. Changement de seuils à l’aide de cordes, descente dans de grandes vasques qu’il faut traverser, visite du haut d’une cascade, passage dans un boyau étroit avec pour seul éclairage nos lampes frontales…

Mais tout a une fin et après une dernière corde nous retrouvons le chemin du retour et nos sacs entreposés une heure avant. Encore vingt minutes dans un grand boyau et c’est enfin le jour qui réapparait. Nous regrettons déjà ces algues collées au plafond qui une fois éclairées ressemblent à un filon d’or.

C’est largement l’heure du casse-croûte que nous prenons dans un petit canyon. Un sentier rejoint ensuite les pylônes à haute tension. Ils nous baliseront le chemin jusqu’aux voitures avec des vues exceptionnelles sur les sommets et l’océan.

Cette reconnaissance restera dans nos mémoires grâce à l’excellente ambiance créée par tous les participants.

Maururuu,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.