Jeudi 31 octobre la vallée de Hopuetamai à Paea.

Ce jeudi 31 octobre nous sommes au moins deux à nous élancer à l’assaut de la Tiapa dans cette belle vallée de Hopuetamai à Paea.
Le temps sec va nous aider à explorer ce parcours oublié depuis de nombreuses années. Après 15 minutes de 4X4 sur une servitude étroite, nous garons notre véhicule sur le dernier petit parking avant le sentier. La première impression est positive le sentier bien tracé longe une impressionnante falaise ainsi que de petits fare qui se protègent tant bien que mal des crues de la rivière. La dernière en 2017 avait emporté un fare dont des débris demeurent.

Nous traversons de nombreuses plantations de fleurs et de fruits. Nous progressons bien tout en cherchant le bon chemin. Nous nous apercevons assez vite que certaines rubalises désignent l’emplacement de pièges à rats afin d’éviter aux derniers monarques de Tahiti de ne pas disparaître. Nous sommes dans une des dernières vallées du monde où ce petit oiseau résiste avec l’aide de l’association Manu.

Après deux heures le long de la rivière bordée de nombreux mape et pisspiss, nous arrivons à une première cascade et ses prismes de lave. Nous remontons le cours de la rivière, passons plusieurs gués et tombons nez à nez avec une superbe cascade jumelle petite sœur de la Faraura. Le site est surprenant avec de multiples petites cascades.

Hélas à partir de cet endroit le sentier a disparu ! Il faut le rouvrir et Manu s’y emploie avec énergie. Cela fait près de trois heures que nous marchons et je propose d’arrêter là notre exploration et de la réserver à une prochaine équipe.
Nous avons été assez surpris par le charme de cette vallée qui réunit, par temps sec, un premier parcours familial à une deuxième partie plus sportive qui doit au final rejoindre une superbe cascade qui ferme la vallée.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.