Dimanche 03 fev. La Vaipohe, c’est du gâteau.

On s’attendait à un dimanche pluvieux, et bien … NIET ! Oui beaucoup de grisaille, oui du toriri une fois rentré au Marae Arahurahu, mais entre temps, une rando particulièrement sèche et étonnamment plus très glissante !

Et c’est 18 vadrouilleurs qui ont défié la grisaille bretonne ce dimanche : Frédérique, Myriam, Bernard et Michel, pour un objectif de la 1ère cascade, et Martine, Coralie, Madeleine, Diana, la famille Malod représentée par Christopher, Agnès, Pierre et la petite aito du jour Diane, Gwen et Jean-Pierre, notre mi-gymnaste mi-bucheron Laurent et la Team qui fuit les moucherons Mica, Maru et Damien !

Un départ poussif, avec un Laurent évidemment ENCORE en retard ! ENCORE ! Départ à 8h15 à peu près ! Pas d’arrêt baignade anticipé ce dimanche, le groupe a slalomé entre les avocats, les fruits de la passion, et les mape pour prendre une pause inhabituelle à l’arbre du cent-pieds ! Etonnant, à sa simple évocation, tout le monde s’est levé pour ensuite admirer Laurent détruire un miconia d’une dizaine de mètre ! Bien fait !

Mais le groupe ayant gouté à la douceur d’un repos, une grosse pause et quelques poses se sont imposées à la deuxième vasque, sous l’oeil effaré d’un fumeur orphelin de son groupe pour le coup. Et cette pause a précédé une nouvelle pause à la 3ème vasque distante de … 200m… Heureusement, nous ne nous sommes pas arrêtés à la Piscine !

Bref, nous sommes arrivés à la cascade sèche, très sèche voir trop sèche vu le peu de fafa après 2h45 d’effort, ou de réconfort, c’est encore à déterminer, lieu où les deux groupes se sont séparés.

Ce n’était qu’un au revoir Myriam, Frédérique, Bernard et Michel !

Le second groupe a quant à lui continué sa progression vers la seconde cascade. Après avoir passé l’éboulement avec une facilité déconcertante, le groupe est resté baba devant le parc à chevrettes, toutes pinces dehors, prêtes à découper tout ce qui dépassait ! Puis nous avons continuer notre progression, rive gauche, rive droite, rive centrale, à un rythme frénétique !!!! Ok, on exagère, mais à un très bon rythme puisque la seconde partie a été bouclée en à peu près 1h, malgré les pauses observations de Puhi.

Puis après une bonne douche sous la cascade, un bon casse-croute, et une offrande à la grosse anguille, le groupe a repris sa marche en sens inverse. Cette fois-ci, à peu près tout le monde s’est décidé à se baigner dans le parc à chevrettes à qui nous avons aussi fait une offrande, bien que Laurent ait failli tout garder pour lui…

La randonnée s’est ensuite poursuivie, entrecoupée de pauses cigarettes pour que les fumeurs reprennent leur 4ème souffle, que d’autres ramassent des bambous et des avocats,  et que Laurent fasse des acrobaties inattendues.

Et voila, un peu avant 16h, le groupe se retrouve sous le manguier du parking pour manger un super bon gâteau !

Bref, la Vaipohe, c’est TOP, tout simplement ! 😉

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. effectivement la randonnée fut Top! je veux bien le croire, car le C.R. l’est tout autant…..véritable archer ce Damien ( +ieurs cordes à son arc…..) et toujours droit au but.

  2. Pour le second groupe qui a choisi le retour après les salanganes ce fut une descente agréable avec de nombreux bains et une bonne ambiance au milieu d’une nature généreuse qui nous a offert avocats et uru. Retour à 14 H aux voitures.