Dim 30/10/2016 La vallée de Papenoo et les vasques de la Tepimaiateta

20161030-papenoo
L’album Photos : Cliquez

Cette marche familiale traditionnelle devait réunir près d’une vingtaine de participants en ce dimanche 30 novembre au cœur de la plus grande vallée de Tahiti. Dès 8h30, devant la mairie de Papenoo, nous nous répartissons dans les véhicules tout-terrain pour nous arrêter au PK6, juste après le premier gué, au delà du pont métallique. Notre marche débute sur les cailloux de la rivière, de par et d’autre de son flux. Le débit de la Papenoo est très faible, la saison des pluies n’ayant pas encore débuté…

Une demi-heure plus tard, nous passons devant la grande cascade Vaiharuru qui tombe de plus de 40 m du plateau adjacent. Son débit est désespérément faible… Un premier bain permet à chacun de se rafraîchir, le soleil dardant ses rayons acérés en ce début de matinée…

La marche reprend rapidement. Nous passons devant le confluent de la Tepimaiateta que nous explorerons en fin de journée, puis nous arrivons déjà à la vallée suivante, au niveau du gué de la Te Faaiti. Une seconde baignade dans un méandre de la rivière nous apporte le bien-être mérité après maintenant plus d’une heure de progression délicate et sportive sur les galets glissants de la rivière. Nous remontons désormais le long des berges jusqu’au grand bassin artificiel de la retenue d’eau de Marama Nui, créé il y a une trentaine d’année. La végétation des abords est luxuriante, on y croise des bambous, des goyaviers, des manguiers et un grand nombre d’autres arbres typiques de la vallée… Des paille-en-queue blancs et quelques échassiers virevoltent autour de nous dans un concert de piaillements.
Nous franchissons le radier de la retenue d’eau pour continuer sur la rive droite de la Papenoo. Au passage nous pouvons contempler la belle cascade Puhara, qui se jette dans le lac de retenue. Il faudra qu’on aille explorer le canyon supérieur de cette chute d’eau spectaculaire un de ces jours… Le déjeuner est pris en commun au bord de la rivière quelques centaines de mètres plus loin, juste avant le rocher triple de Pona Roa, dont la forme s’apparente à un phallus dressé avec ses attributs. Cet endroit très prisé de la vallée accueille son lot d’habitués chaque dimanche. C’est pourquoi, nous éviterons de nous mêler à la foule dominicale traditionnelle… Le retour se fera sur la route de service, avec une petite halte « culturelle » au bord du marae cérémoniel face à la Te Faaiti. Nous arrivons ensuite à l’embranchement de la Tepimaiateta que nous décidons, en commun, d’explorer puisqu’il nous reste deux bonnes heures devant nous.


Le sentier d’accès est encombré d’arbres arrachés par les flots en furie de la dernière saison des pluies, mais nous arrivons sans difficulté à l’entrée du goulet de la rivière, marqué par une jolie cascade “en pluie” où la moitié du groupe s’arrêtera. Les autres vont progresser rapidement jusqu’au bout de cette vallée très étroite pour arriver à l’entrée du canyon. La suite du parcours s’effectue à la nage. Après avoir franchi une succession de vasques profondes, nous arrivons dans un petit lac, au pied de la cascade finale. Le spectacle ravit tous ceux qui ne connaissaient pas encore les lieux. Le temps d’un bain salutaire et nous voilà déjà sur le chemin du retour, non sans avoir récupéré nos camarades au pied de la première cascade…


Moins d’une heure après, nous avons rejoint nos véhicules… Il est 17h00 et après avoir échangé quelques commentaires sur la marche du jour, chacun peut rentrer chez soi avec la sensation, une fois encore, d’avoir passé une bien belle journée.

Jean-Philippe,

 

0 réponse sur “Dim 30/10/2016 La vallée de Papenoo et les vasques de la Tepimaiateta”

    1. Coucou Cathy,tu viens dimanche 6 Novembre à Mahaena? si oui fais moi signe et
      si tu passes à ARUE…mon tel 87735918 biz

    2. On attend tous plus de photos. Il serait bon que chacun pense à envoyer son lot de clichés triés et sélectionnés à Jeff ou à Michel pour pouvoir les mettre en ligne…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.