Jeudi 24 décembre le barrage de la vaite à Papeari

Ce jeudi à Papeari, jour du réveillon de la Noël, aucun inscrit pour cette belle sortie sur la côte sud. La rivière Teahatea se remonte de la route de ceinture jusqu’au barrage par une piste 4X4 de neuf kilomètres. Je suis rejoint par l’équipe Francis composée de Damien et Hervé deux explorateurs de nos contrées Tahitienne. Un retard dans la circulation ce jeudi nous contraint de remonter une partie de la piste en voiture et trouver un parking près de la première centrale hydroélectrique. Nous passons devant le fare de Bruno propriétaire des lieux. Ses treize chiens nous accueillent en aboyant sans être agressifs. Nous le verrons au retour.

La piste s’élève peu à peu, nous franchissons les gués sur des passerelles métalliques, admirons la flore et les étendues d’eau destinées au fonctionnement des centrales électriques.

Continuer la lecture de « Jeudi 24 décembre le barrage de la vaite à Papeari »

Jeudi 17 décembre La Vaihiria du lac au tunnel

Nous étions un petit groupe de six ce jeudi au départ de la servitude de la vallée Vaihiria. Nous faisons la connaissance de trois découvertes à savoir Benyta, Pablo et Damien arrivés récemment sur le Territoire. Trois jeunes très sympas qui vont découvrir une des merveilles de la rando à Tahiti.

La météo optimiste du matin s’est transformée en averses entrecoupées de période ensoleillées. C’est le moins qu’on puisse attendre de cette vallée surprenante et humide.

Le pick-up nous transporte jusqu’au premier lac en 45 minutes Petit briefing et c’est le départ sur la piste bétonnée et pentue.

Si cela ne surprend pas trop nos trentenaires il en est autrement pour certains sexagénaires qui serrent les dents sur ces pentes à 20 % ou plus. Après une  ½ heure le lac Vaihiria se montre au détour de la piste. Nous prenons le temps de découvrir cette immensité d’eau calme et ses multitudes de cascades éphémères sur les flancs de la montagne. Continuer la lecture de « Jeudi 17 décembre La Vaihiria du lac au tunnel »

Jeudi 3 décembre la Vaipoe à Paea

Nous étions neuf ce jeudi au rendez-vous du marae arahurahu départ de la remontée de la rivière Vaipoe. Le temps est maussade il pleut mais la volonté affichée est de démarrer et on verra après.

Petit arrêt devant les deux superbes TIKI pour en connaître le genre. Nous y renonçons préoccupés par l’accueil que nous réservera barbe bleue au passage de sa propriété. Après vingt minutes de marche d’approche nous arrivons à la hauteur de ses plantations. Nous suivons les recommandations de Damien qui nous avait conseillé de progresser dans la rivière jusqu’à dépasser sa propriété. C’est avec surprise qu’arrivés au niveau de son fare nous l’avons vu sortir avec sa grande barbe hirsute nous saluer d’un grand iaorana et nous souhaiter une belle journée. Bon il est vrai que l’on avait laissé nos belles vahinés fermer la marche ceci expliquant sans doute cela.

Après dix minutes dans le lit de la rivière nous retrouvons le sentier habituel. Ce n’est pas très agréable mais ça le fait.

Nous retrouvons par la suite nos vasques préférées et dans une d’entre elles nous rencontrons une vingtaine de randonneurs du club Ecomarcheurs de Papara qui eux ne connaissaient pas les consignes et s’étaient fait enguirlander par notre barbu. Continuer la lecture de « Jeudi 3 décembre la Vaipoe à Paea »

HUIT ANS DÉJÀ

Nous fêtons aujourd’hui le huitième anniversaire du club Avaeteretere.

Un grand merci aux anciens qui ont fait grandir ce club, une pensée à ceux qui nous ont quittés définitivement et bienvenue aux nouveaux arrivants !

Ainsi va la vie d’Avaeteretere avec ses hauts et ses bas mais qui aura gardé la convivialité en bandoulière.

Longue vie ATT !

Michel,

(Un grand merci à Chantal Tahiti)

Dimanche 1er novembre la Mateoro à Papara

Très belle sortie ce dimanche dans la mateoro à Papara.

Il y a des jours comme ça où une rando proche d’être annulée se transforme en rando surprenante.

Le RDV près des pompiers de Papara donnait le ton ce dimanche à huit heures: ciel plombé pluie fine et la vallée bouchée par les nuages. Les pompiers nous déconseillent d’y aller. Au téléphone Momo notre contact et guide dans la vallée nous invite à venir en précisant que la météo va s’améliorer.

Nous suivons ses conseils et prenons le chemin de la vallée et bien nous en a pris. Au passage du second gué Momo est là. Il nous propose de nous accompagner avec son ami Tamatoa guide et chasseur à l’occasion. Nous prenons la piste humide qui remonte la rivière jusqu’au petit canyon. En effet les nuages s’éloignent doucement pour faire place à des rayons de soleil. Nous prenons la direction du toboggan situé à quinze minutes du canyon. Tout le monde se jette dans la vasque avec plaisir. Momo est à la réception et joue son rôle de guide avec sérieux.

Continuer la lecture de « Dimanche 1er novembre la Mateoro à Papara »

Jeudi 29 octobre sortie reco en solo dans la Mateoro

Pas d’inscrits et pas d’animateur ce jeudi pour une belle sortie en rivière.

Qu’à cela ne tienne le sac est prêt et à 8 heures je donne le départ depuis le pont qui enjambe la Matéoro près du cimetière.

Je débute par une marche d’approche sur la piste qui longe la rivière et qui permet d’admirer de beaux jardins où les fleurs sont à l’honneur en cette veille de la Toussaint. Les mama s’affairent à réaliser des bouquets magnifiques. À l’arrivée au premier gué les fare se font plus rares car le 4X4 est nécessaire.

Continuer la lecture de « Jeudi 29 octobre sortie reco en solo dans la Mateoro »

Jeudi 9 juillet la boucle du Miri et ses superbes vues

Nous étions six au rendez-vous du parking du Lotus pour revisiter les hauteurs du Miri jusqu’à la piste du Marau. Après un covoiturage, le départ est donné sur le dernier petit parking du lotissement Miri.

La piste en côte, bordée de pins caraïbes, offre de belles vues sur Moorea et le chenal. Nous sommes rejoints par deux membres du club, Pascale et Vedra  en visite au sommet du mont Marau qui nous ont accompagnés un petit moment. La météo est parfaite et l’ambiance conviviale. Nous arrivons bientôt à la jonction avec la piste du Marau. L’ascension continue jusqu’à la côte 900 et son petit parking.

Nous quittons la piste au bénéfice d’un sentier sur la droite qui va descendre brutalement de quelques centaines de mètres jusqu’à une zone recouverte d’anuhe. La progression demande des bras pour repousser les fougères. Un balisage nous aide jusqu’à la partie boisée. Nous prenons notre déjeuner à l’ombre et un peu de repos. Nous entamons ensuite la dernière partie sur la crête et la descente pentue qui nous conduira au captage et ensuite au parking.

Cette sortie de cinq heures pauses comprises nous a offert une belle parenthèse à proximité de la ville.

Photos: Florence, Jean-Yves

Bienvenue à Ghislain

Michel,